CV ou Profil Linkedin ? ou l’art de se poser la mauvaise question

3016784-poster-p-death-to-the-resume-how-to-go-paperless-and-score-jobs

Lire l’article de Fast Company

Ce n’est pas la dialectique logique sur le OU,  exclusif ou inclusif dans la question « CV ou Profil Linkedin ? », qui peut  cacher la réalité: la visibilité passe par le soucis constant de communiquer une image personnelle actualisée, dynamique et attractive.
Poser cette question c’est un peu confondre, pas de tir et fusée, le stock et le flux, la base arrière et l’avant-poste, la statique et la dynamique…
La bonne réaction est d’abord de s’intéresser au mécanisme de prise de référence et de comprendre comment elle se déploie.
La dématérialisation apporte des avantages considérables aux recruteurs. L’utilisation croissante de Linkedin apporte une uniformisation de la topologie du profil et du parcours, facilitant la lecture, la  clarté.

L’article Death To The Resume? How To Go Paperless And Score Jobs Socially   de Laura  Vanderkam dans Fast Company augure une désintermédiation plus poussée menaçant l’avenir des job boards, et confinant les missions des chasseurs de tête à une ultra-spécialisation.

Cela dit, l’édification d’un bon profil Linkedin n’est qu’une faible partie de l’effort à fournir. Il reste le double enjeu de dynamique.
L’un est le réseautage pertinent et l’autre le marketing de contenu. Le dernier facilitant le premier.

Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>