Le succès des Médias Sociaux réside t-il dans le mécanisme de formation des croyances?

Ce remarquable article de Kaihan Krippendorff, paru dans FastCompany, met en lumière l’effet de levier des médias sociaux en modélisant une recette du développement personnel. Le mécanisme d’ancrage de nos croyances selon lui, a 4 piliers: l’évidence, la logique, l’émotion et le CONSENSUS SOCIAL.
Admettons 1) que l’on adhère même partiellement au modèle de fonctionnement proposé par Krippendorff, 2) que le  « consensus social » soit bien un de ces 4 leviers, 3) que la puissance de ce dernier puisse être décuplée par les médias sociaux, 4) que leur taux d’utilisation croît … on comprend alors pourquoi le marketing ne pouvait que se ruer sur les Médias Sociaux. On remarque aussi que toute entité qui a besoin d’exercer une influence a besoin de ces instruments (agents économiques, politiques, sociaux,..)
On peut prolonger les fondations de ce modèle en s’amusant à appliquer la récursivité à chaque pilier d’ancrage. L’évidence s’ancre t-elle dans la manipulation, la logique dans le nivellement par le bas, l’émotion dans le conditionnement, le consensus social dans la viralité et l’achat de followers ?

On appréciera, en ces temps de crise comment, en proposant un exercice mental personnel et quotidien de lutte contre la pensée négative but éminemment louable, on peut mettre en lumière l’autre polarité. Savoir comment on croit au père Noël (les mécanismes sont très bien expliqués dans l’article) est donc de la pensée positive, à condition que l’on ne cherche pas le pourquoi.

Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>