Le « best job » aux USA: un enfant du web et des réseaux sociaux

Outre l’utilisation intelligente de la communication visuelle, l’infographie très réussie de cet article de MSNBC, tient compte, une fois n’est pas hélas coutume, d’autres critères que le salaire. On rêve d’une étude similaire pour la France, instrument sûrement utile en transiJacques Eltabet Coach Medias Sociaux La pyramide des Jobs aux USAtion de carrière. On rêve de voir pris en compte des critères opérationnels applicables à la France, comme la pérennité du secteur et celle du type d’entreprise, les barrières (invisibles ?) à l’embauche, l’exposition à la concurrence … rêvons. Même s’il s’agit des USA, le job gagnant est riche d’enseignement. L’article explique que la création à domicile de liens d’affiliation est bien payé et flexible. Ce job résulte de la confluence des applications web et des réseaux sociaux. Le design du business a changé. Ce changement n’est plus uniquement dans les présentations Powerpoint, mais dans les statistiques du travail.

Laissez un commentaire

 

 

 

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>